NEWS

A la Santé de « Blacksad », pour ses 20 Ans, et de « Brüsel », pour ses 25 Ans

Pour fêter dignement « Blacksad », à l’occasion de ses 20 ans et les 25 ans de la librairie bruxelloise « Brüsel », cette dernière a eu la bonne idée de nous proposer une « Cuvée Blacksad », en provenance d’une commune française répondant au nom évocateur de Saint-Emilion,… ce vin rouge étant, bien sûr, à déguster avec modération.
Si ce dessin est réalisé par le scénariste de Blacksad, Juan Diaz Canales, il est mis en couleur par le dessinateur de la série, Juanjo Guarnido.
« Blacksad » en pleine dégustation © J. D. Canales & J. Guarnido/Photo : Alexandre Abellan
C’est l’occasion de fêter le mariage du vin de Bordeaux « Graves 2016 »  avec un populaire héros de la bande dessinée, « Blacksad », créé, aux dessins par Juanjojo Guarnido (né Juan José Guarnido/°Grenade/1967), sur un scénario de Juan Diaz Canales Madrid/1972), dont le premier album, « Quelque Part entre les Ombres », a été édité par« Dargaud », en novembre 2000.
Juanjo Guarnido - © Daniel Fouss/Musée de la BD test
Le dessinateur Juan José Guarnido au vernissage de son expo, au  © « CBBD »
Ce chat noir, détective privé, a vu sa 5è et actuelle dernière enquête, « Amarillo », étre éditée, toujours par « Dargaud », en 2013, nous entraînant en plein carnaval de New Orleans

Juanjo Guarnido - ©Blacksad, Juanjo Guarnido et Díaz Canales, Dargaud test

« Blacksad » à New Orleans, dans « Amarillo », dessins de © J. Guarnido/« Dargaud » 

Pour les œnophiles, signalons que l’étiquette et le coffret de cette cuvée anniversaire sont dues à « La Tour des Chevaliers », les amateurs de BD pouvant se réjouir que cette bouteille soit accompagnée d’une lithographie dessinée par le scénariste de la série, Juan Diaz Canalez (qui et aussi le scénariste des trois derniers albums de « Corto Maltese », série créée par l’auteur italien Hugo Pratt {1927-1995} et éditée par « Casterman » ) et mise en couleurs par son dessinateur, Juanjo Guarnido.

La cuvée « Graves 2016 », intitulée « Blacksad » © « Brüsel »/« La Tour des Chevaliers »
Le dessin de ce même ex-libris, réalisé par les deux Juan, a déjà été utilisé pour une étiquette de vin, d’un « Anjo Brissac » du « Domaine de Bablut » et du « Domaine de Rochambeau ». D’autres part, Juanjo Guarnido a illustré les étiquettes des « Bordeaux » du « Domaine du Château Clos du Mayne » et de ceux de Maurice Zufferey, un vigneron suisse du Valais.  
… Et si, nous-mêmes, nous souhaitons obtenir des bouteilles de vins à notre nom ou à celui d’une société, nous pouvons nous adresser à « La Tour des Chevaliers », à Saint-Emilion.

L’ex-libris présent dans le coffret © Juan Diaz Canalez & Juanjo Guardino

Notons que les deux Juan ont remporté de nombreux Prix, dont trois au« Festival de la Bande dessinée d’Angoulème », ceux, en 2000, de l’« Aph-Art Coup de Coeur », pour « Quelque Part entre les Ombres », en 2006,« de la Série », pour « Blacksad », et, en 2004,« du dessin » (pourGuardino seul) et du Pubic », pour « Artic Nation », le tome 2 de « Blacksad », qui avait remporté, en 2004, à Bruxelles, le« Prix Saint-Michel du meilleur album francophone », ainsi qu’en 2005, à New-York, le« Prix Harvey du meilleur album original ». En 2011, 2013 et 2015, 3 « Prix Harvey de la meilleure édition américaine d’une œuvre étrangère »  leur furent attribués, pour le tome 3 « Ame rouge », puis le tome 4 « L’Enfer, le Silence » et le tome 5 « Amarillo ».

Lors d’une séance de dédicaces © John Galati/« Studio Lapiz Azul »

Toujours aux Etats-Unis, à San Diego, ils reçurent 4 « Prix Will Eisner », dont 2 pour Guardino seul, « du meilleur peintre ou artiste multimédia », en 2011 et 2013, pour « Ame Rouge », puis « L’Enfer, le Silence », et, à eux deux, en 2013 et 2015, 2 « Prix Will Eisner de la meilleure édition américaine d’une œuvre internationale », pour « L’Enfer, le Silence », puis « Amarillo ». Pour ce dernier album, ils obtinrent, également, dans leur pays, en Espagne, en 2014, le« Prix national de la Bande dessinée » et en 2015, au« Festival de la BD d’Ajaccio », le « Grand-Prix », ainsi qu’à München, en 2011, le « Prix de la meilleure bande dessinée européenne », pour « L’Enfer, le Silence ». Enfin, avec le scénariste français Alain Ayrol  Saint-Céré/1968), en 2019, 3 Prix français, pour « Les Indes Fourbes ».

Indéniablement, un tel succès vaut bien que nous levons un verre à la santé de « Blackstad » !

De nombreux vignobles à St-Emilion, en Gironde © « Office de Tourisme de St-Emillion »

Soulignons qu’une exposition à ne pas manquer, « Juanjo Guardino, Secrets d’Atelier d’un Maestro », est organisée, jusqu’au dimanche 08 novembre, au sein d’un chef d’oeuvre de l’ « Art nouveau« , dû à Victor Horta (1861-1947), au« Musée de la Bande dessinée » (« CBBD »). 

Juanjo Guarnido - © Daniel Fouss/Musée de la BD test

Juanjo Guarnido dans le bureau reconstitué de « Blackstad » © « CBBD »

Alors que ce soit en nous rendant au « CBBD » ou en parcourant les pages de l’un des cinq albums de « Blackstad », vivons un grand moment de la BD contemporaine, grâce au talent créatif de Juanjo Guarnido et Juan Diaz Canalez,… qui sait, pour les adultes, en buvant un bon verre de la « Cuvée Blackstad ». Bonne visite, bonne lecture et… santé !

Juanjo Guarnido Secrets d'atelier d'un maestro

« Blackstad » à New York , dessin de © Juanjo Guarnido/« Dargaud » 

Prix : d’un coffret, d’un ex-libris inclus : 49€, d’un album : 14€50.

Yves Calbert.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Pages et Articles Phares

Muscat Cuvée Erotique Seppi Landmann  #muscat #vin #alsace

Archives

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 2 334 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :